Qualité de l’air intérieur en Martinique

Participation des ambassadeurs SEIZE à la conférence-débat « Qualité de l’air dans les locaux » co organisée avec l’association Madininair, le jeudi 29 février 2024 à la Villa FL.

Partenariat avec l’observatoire de la qualité de l’air de Martinique

Le 29 février dernier, s’est tenu le premier événement ambassadeur SEIZE de l’année. A cette occasion, en partenariat avec Madininair, l’Équipe SEIZE a organisé une conférence-débat. 

Madininair est l’une des associations de surveillance de la qualité de l’air agréée par le Ministère de la Transition Écologique. Elle participe au programme national de surveillance de la qualité de l’air et fait partie de la fédération ATMO France. 

La mission de l’observatoire de la qualité de l’air en Martinique se décline sur plusieurs axes : 

  • Mesurer les polluants atmosphériques
  • Inventorier les émissions de polluants atmosphériques afin d’apporter une connaissance de celles-ci sur le territoire
  • Modéliser la qualité de l’air 
  • Conseiller et accompagner : analyse et expertise auprès de l’Etat, des collectivités, des industries … 
  • Alerter les organismes et personnes compétents ainsi que le public de la pollution en cours
  •  Informer et Sensibiliser 

C’est tout naturellement que la conférence s’est articulée autour de la problématique : « Comment améliorer la qualité de l’air intérieur des bureaux ? »

Enjeux et facteurs d’influences de la qualité de l’air intérieur

Nos ambassadeurs, issus de secteurs d’activité différents : architecte, boulanger, agent immobilier,… ont ainsi pu s’entretenir avec Carole BOULANGER, adjointe à la direction et responsable étude. 

L’objectif de ce débat était de transmettre des pistes de réflexions visant à améliorer la qualité de l’air dans leurs locaux.

Ils ont ainsi  pu prendre conscience des enjeux sur le territoire avec les quelques chiffres présentés  :  

« La prévalence de l’asthme en Martinique est 2 fois plus élevée qu’en hexagone » 

En sachant cela, la thématique s’est révélée d’autant plus intéressante car elle s’applique à la fois à la vie professionnelle que domestique. D’autant plus que « la pollution de l’air intérieure est 5 à 8 fois plus importante que celle extérieure »

Pour répondre à la problématique donnée, ils ont découvert les facteurs qui influent sur la qualité de l’air intérieur : l’environnement extérieur, les comportements des usagers… Mais également quelques méthodes d’amélioration de celle-ci : aérer en dehors des pics de pollution, éviter l’utilisation de solvants et désodorisants…

En tenant compte de ces informations, ils sont désormais en mesure  de mener des réflexions et actions dans l’optique de favoriser le bien-être et la qualité de l’air intérieur.

Un grand merci à Madininair pour cette présentation enrichissante et à tous les ambassadeurs qui ont répondu présents une fois de plus.  

Les derniers articles